Co-opt®

          Co-opt®, agence pour le codéveloppement des pharmaciens et des professionnels de santé sur leur territoire, pilote au quotidien les performances opérationnelles des acteurs de santé libéraux.

          A l’heure où la profession fait face à une crise sanitaire sans précédent, les nouveaux modes d'exercices partagés se multiplient, regroupant les pharmaciens mais également les professionnels du monde médical et paramédical. Ils offrent de formidables opportunités en matière de cession - installation, codéveloppement et collaboration interdisciplinaire.

          C’est dans cet esprit que Co-opt® enrichi et fait fructifier les relations entre professionnels, au service de la création et du développement de toutes les structures d’exercices groupés, que ce soit pour les pharmaciens ou les praticiens libéraux, en zone rurale comme en milieu urbain ou semi-urbain.

     

    Tour de France des stratégies opérationnelles Co-opt®

          Co-opt® répond au quotidien aux sollicitations des professionnels, dans le cadre d’un pilotage véritablement adapté à chaque situation, leur permettant d’appréhender, à chaque étape de leur vie professionnelle, la faisabilité d’un projet dans sa globalité tout en optimisant leurs performances opérationnelles, dans un contexte d’environnement concurrentiel et de confrontation de réseaux de plus en plus exacerbé sur le terrain.

          A travers une approche multicritère, que ce soit sur le plan humain, juridique ou financier, Co-opt® identifie pour chaque situation les besoins et processus « critiques », afin d’y remédier, en constante recherche d’efficience sur le plan opérationnelle.

          Ce pilotage tactique Co-opt® rassemble les pharmaciens titulaires mais également l’ensemble des praticiens de santé autour de consensus et solutions pertinentes en matière d’exercices groupés et d’optimisation organisationnelle (opérations de co-développement en réseau, de regroupements ou de transferts concertés, de création de structures libérales ou d'unités opérationnelles).

    A titre d’exemples :

          En région Centre-Val de Loire (Indre-et Loire) : plusieurs pharmaciens titulaires optimisent leur croissance via Co-opt depuis plusieurs années. Ils travaillent en réseau et partagent leurs synergies dans le cadre d’une collaboration fructueuse que ce soit dans leur exercice au quotidien ou sur le plan capitalistique. Confrontés à un nouveau risque de déploiement d’un concurrent, ces derniers ont une nouvelle fois fait appel au savoir-faire défensif Co-opt.

          Il s’agissait de « barrer la route » coûte que coûte d’un pharmacien très actifs commercialement et de capter un énième point de vente à caractère « stratégique » au regard de son positionnement et de sa transférabilité sur le territoire d’influence des clients. L’opération fut soldée rapidement.

          En région Nouvelle-Aquitaine (Vienne) : deux pharmaciens exploitant au sein d’une commune de 5000 habitants exerçaient à proximité l’un de l’autre, en concurrence directe. Ce contexte ôtait toute chance de captation dans le cadre d’une cession de pharmacie. C’est dans cette ambiance et dans le cadre d’une opportunité de départ de l’un d’entre eux que Co-opt® fut missionné, le second titulaire souhaitant bénéficier d’un pilotage tactique lui permettant de réussir cette opération de captation extrêmement « délicate ».

          La stratégie opérationnelle développée par Co-opt® est allée bien au-delà d’un tel projet. A la suite d’une analyse prospective globale et d’une intermédiation auprès d’un futur bailleur, ce titulaire a fini par se déployer via un mini-réseau à participations croisées en bordure d’un centre commercial leader, au sein d’un local moderne de près de 300 m2.

          En région Nouvelle-Aquitaine (Creuse) : la commune de 5000 habitants comportait quatre pharmacies de différentes tailles, chacun travaillant indépendamment. Les titulaires souhaitant se développer et co-investir ensemble ont fait appel à Co-opt® à plusieurs reprises.

          L’accompagnement Co-opt® les a conduit à co-investir au fil des opportunités de cessions via des opérations communes de captation de clientèles ou de points de vente, maitrisées financièrement. Ils n’exploitent plus pour l’instant que sur trois sites monopolistiques, dans le cadre d’un co-développement tactique et d’une concertation toujours plus grande avec les professionnels de soins laissant augurer de belles perspectives d’exercices coordonnés.

          En Midi-Pyrénées (Tarn) : cinq pharmaciens exerçaient dans des officines de petites tailles en centre ville d’une commune de moins de 15 000 habitants largement excédentaire en nombre de pharmacies. Proche de l’âge de la retraite la plupart d’entre eux essayaient de vendre, mais en vain, faute d’acquéreur, que ce soit en direct ou via des cabinets de transaction, la situation perdurant depuis des années.

          Le management Co-opt® leur a permis de s’associer tout en négociant des conditions d’installation au sein d’un nouveau local commercial de près de 600 m2 de surface de vente. Cette opération de regroupement - transfert de pharmacies intégrait un processus de cession de parts rationnelle et programmée entre associés.

          En PACA (Alpes Maritimes) : un pharmacien exploitant dans un bourg de 7000 habitants comportant deux officines souhaitait lever le pied et prendre sa retraite. Or ce projet contrariait son associé investisseur. Ce dernier exerçant seul au sein d’un bourg limitrophe, pouvait se retrouver fragilisé par l’arrivée de concurrents locaux plus « agressifs ».

          La stratégie d’association alternative orchestrée par Co-opt® permettra de transférer au final l’activité de l’investisseur extérieur d’un point de vente à l’autre tout en préservant un lien capitalistique entre ces deux structures. L’officine connait aujourd’hui une évolution à deux chiffres.

          En PACA (Var) : au sein d’une commune de 5000 habitants, deux titulaires exploitant en association en SNC dans une structure de plus de 2 M€ s’affrontaient depuis des mois sans trouver de solution. L’un d’entre eux souhaitait partir à la retraite mais il n’était pas question pour son associé de se réendetter en achetant ses parts.

          En matière d’accompagnement, Il s’agissait d’aller bien au-delà de simples préconisations, en générant une « sortie de crise », c’est-à-dire une opportunité d’association moyennant l’aboutissement d’un consensus gagnant – gagnant. Le bon compromis fut trouvé à travers la mise en œuvre d’un montage associatif innovant, véritablement adapté aux attentes et plans de carrière de l’ensemble des associés.

          En Rhône-Alpes (Ain) : dans une commune de 1500 habitants, un confrère exerçant seul au bourg souhaitait changer de région mais n’arrivait pas à vendre, comme bon nombre de ses confrères en France, faute de repreneur, son officine de petite taille n’intéressant pour ainsi dire personne. Des solutions avaient bien été évoquées avec ses confrères les plus proches, mais en vain. Les besoins de chacun d’entre eux divergeaient sur plusieurs points.

          Les solutions d’optimisation Co-opt® ont également permis dans ce cas de figure de générer un consensus entre confrères. Le pharmacien a pu fermer pour se réinstaller, finalement co-indemnisé par ses trois confrères. Il s’agissait de trouver un compromis à forte valeur ajoutée, en optimisant la densité du maillage territorial local, tout en activant de nouvelles pistes en croissance externe.

          En Région Occitanie (Gard) : au sein d’un bourg de 10 000 habitants doté de 4 officines, un pharmacien avait les plus grandes difficultés à céder son fonds, malgré sa taille (1,8 M€). En effet, après plus de deux ans de recherches, les seules propositions qui lui étaient faites provenaient de confrères voisins organisés en mini-réseau. L’offre consistait à lui permettre d’entrer au sein du réseau capitalistique, mais en contrepartie la valorisation de son fonds s’avérait anormalement faible.
    Cette situation apparaissait particulièrement « critique » pour le cédant, au vu du positionnement de ces titulaires en situation de quasi monopole.

          La stratégie opérationnelle déployée par Co-opt®, axée sur l’installation d’un jeune pharmacien primo-accédant, intégra le soutien d’une unité opérationnelle externe constituée de plusieurs titulaires investisseurs. Il s‘agissait de renforcer le positionnement du jeune exploitant en élaborant un déploiement tactique de clients déjà codéveloppés via Co-opt®.

          En Région Ile-de-France (Essonne) : au sein d’une commune de 30 000 habitants comportant plus de 10 pharmacies, il s’agissait pour le titulaire d’une officine de petite taille de capter une pharmacie voisine sur le départ, convoitée par l’un de ses concurrents.

          L’opération était délicate à mener pour Co-opt®, au vu du niveau d'endettement de l'officine. Il fallait cependant coûte que coûte générer une opération de transfert - regroupement en concertation avec la vendeuse, le grossiste et l’expert comptable. L’opération de pérennisation de son point de vente fut menée avec succès, l’avenir du titulaire en dépendait.

          En Région Ile-de-France (Val de Marne) : au sein d’une commune de près de 25000 habitants dotée de 10 officines, l’un des titulaires souhaitait céder sa pharmacie depuis plusieurs années et commençait à se lasser de ne pas trouver de repreneur. De surcroît, les prescripteurs exerçant à proximité étaient eux-mêmes à l’âge de prendre leur retraite. Il s’agissait également d’une opération délicate, la situation étant paradoxale. En effet, alors que la typologie de la clientèle était favorable, à bon pouvoir d’achat, la zone territoriale était « prioritaire » sur le plan médical, du fait d’une pénurie avérée de médecins.

          Dans ce cas de figure, le pilotage Co-opt® consistait à répondre aux attentes actuelles des praticiens libéraux via la création d’une structure médicale adéquate, véritablement adaptée à l’exercice médical coordonné entre professionnels du monde médical et paramédical.

          En région Grand Est (Ardennes) : au sein d’une commune de 8 000 habitants comportant 4 pharmacies, l’un des titulaires exerçant « à l’ancienne » au sein d’une officine de petite taille souhaitait céder sa pharmacie. Il s’agissait pour ses confrères voisins de réagir immédiatement, pour ne pas se faire « damer le pion » par les « gros faiseurs » régionaux, casseurs de prix ou d’horaires, afin de préserver un mode d’exercice pérenne tourné vers le bon conseil.

          Fort d’une expérience consistant à réagir sur le champ face aux risques imminents d’un déploiement concurrentiel, il s’agissait pour Co-opt® de créer l’unité capitalistique adéquate permettant aux titulaires de s’imposer tout en optimisant l'offre de soins.

          En région Bourgogne-Franche-Comté (Haute-Saône) : un pharmacien exploitait seul au sein d’un centre commercial et souhaitait céder une pharmacie de plus de 2 M€ pour partir à la retraite. Cependant, celui-ci n’arrivait pas à vendre au bon prix, faute d’acquéreurs crédibles financièrement, que ce soit en direct ou via l’intervention de cabinets de transactions.

          Le conseil Co-opt®, au regard des spécificités de l’officine (rentabilité, potentiel de développement à venir, etc) s’orienta vers une opération de parrainage en association évolutive au profit d’un jeune diplômé expérimenté, afin de permettre au titulaire de se retirer quasi immédiatement tout en restant investisseur non exploitant, dans des conditions de transmission inespérées.



          A travers la mise en place d'une communication et d’un conseil opérationnel de qualité, Co-opt® rassemble aujourd’hui les professionnels autour d’opportunités économiques et groupes capitalistiques, pour des projets de santé pérennes, alliant association synergique et collaboration volontaire et croissance partagée, que ce soit pour les pharmaciens titulaires d'officines ou les professionnels du monde médical ou paramédical (développement d'unités opérationnelles rapprochant les pharmaciens entre eux, tout en intégrant des acteurs du système de soins, assistance à la création de cabinets de groupe ou de pôle santé pluridisciplinaires, etc.).